[Newsletter] – Mai 2018

Édit’haut : Ciel*

Joie aux nues ! Allégresse azurée ! Transport céleste ! En ce printemps 2018, Zéphyr a pris son envol.

Le moment reste gravé en nos cœurs. Un très beau bébé – 55 mètres de haut et 900 kilos – fait ses premiers pas depuis le Pouget, dans l’Hérault, pour atterrir après 9 heures de vol au-delà de Limoges. Une expérience formidable et un vol riche d’enseignements techniques: l’équipe, avec ses nouvelles recrues, est sur un petit nuage… mais garde bien les pieds sur terre : la suite se prépare sans mollir, le programme est enthousiasmant!
Prochain rendez-vous les 9 et 10 juin dans le centre de Paris, avant un départ historique en août depuis les arènes de Nîmes ; entretemps des essais toujours plus haut – et toujours plus hauts en couleurs. Mais sachez-le, cette suite se prépare avec vous : oui, vous pouvez aider votre entreprise à conquérir de nouveaux cieux grâce à Zéphyr… merveilleux non ?

Vincent

*Les marins disaient ” Terre ! ”

Le vol comme si vous y étiez

Ah, le bon vieux temps des premiers tests en altitude… C’était il y a deux ans déjà : on essayait des maquettes de la technologie Zéphyr, et à l’époque on avait rien trouvé de mieux qu’aller en montgolfière à 5000m pour faire marcher, non sans une certaine fébrilité, nos charmants bricolages à partir de batteries récupérées sur de l’électroménager sans fil, des autorisations de vol, des coordinations avec chaque intervenant, contrôleurs et organismes de la DGAC mais aussi un avion venu spécialement nous rendre visite en l’air… Retrouvez le déroulé de cette journée intense sur notre site à ce lien !

Pour les impatients, une belle  vidéo de l’envol sur euronews et on vous dévoile la fin: le ballon s’est délicatement posé dans un pré d’herbe fraîche… avec à son entrée une belle haie d’aubépine agrémentée de fils de fer barbelés. Très bon test pour la solidité du ballon: même pas mal (💪).

Les 9 et 10 juin à la Cité des Sciences

Bienvenue porte de la Villette, les 9 et 10 juin c’est la fête de l’aventure! Et pour l’illustrer, quoi de mieux que le ballon Zéphyr ?
A la fois élégant et presque discret, il sera gonflé directement à la verticale, ou du moins sa partie basse qui culmine déjà à 25 mètres : c’est haut de plafond à la cité des sciences. On regarde si on peut installer une balançoire dessous; il n’est pas trop tard si vous voulez profiter des 300 m2 d’affichage disponibles!

Colombe, Matthieu et Thibault

La famille Zéphyr s’agrandit avec trois nouveaux stagiaires !

Ils sont beaux. Ils sont forts. Ils sont motivés. Ils font entre 1 mètre 55 et 2 mètres  (ça sert!), mais d’où viennent-ils ?

Colombe termine sa 3ème année de Bachelor Communication à l’ISPCA (l’Institut Supérieur des Médias de Paris).  Derrière l’appareil photo et les réseaux sociaux, c’est peut-être elle 😎.
Matthieu et Thibault sont à l’ESTACA, l’école qu’on ne présente plus et qui a tant fait pour Zéphyr. Ils se  spécialisent en architecture aéronautique et font un stage ensoleillé qui les mène vers le haut et vers un beau diplôme d’ingénieur. Tous trois ont contribué à la réussite technique comme médiatique du vol d’essai d’avril. Ils préparent en ce moment même les prochains décollages qui auront lieu cet été: bravo et merci à eux!

La suite… avec votre entreprise (😇)

Le programme qui s’annonce est aussi dense que sympathique : exposition à la Villette, vols d’essai en plus haute altitude avant un départ historique depuis les arènes de Nîmes en août : harmonie tradition et innovation, de quoi réconcilier les anciens et les modernes.

De belles étapes pour préparer le grand vol record qui pourrait presque – presque! – avoir lieu à la fin de l’été. Il reste juste une donnée à compléter: une donnée financière.

Et là vous vous dîtes: que sont quelques euros quand on a en échange une aventure humaine à la croisée de Jules Verne et de Peter Pan, mais bien réelle? Quand on participe avec deux pilotes au vol le plus long de l’histoire, à bord d’un ballon qui vole sans empreinte carbone mais avec une forte empreinte visuelle : 1500 m2 d’affichages visibles même quand on est au pôle Nord grâce à un drone embarqué? Quand cette odyssée de 30 jours au-dessus de l’Europe, l’Arctique et l’Amérique est filmée par Gédéon Programmes (l’équipe qui a couvert Solar Impulse !) et qui dès ses vols d’essai fait la une des média: Euronews, Midi-Libre, Sud-Radio, DétoursCanalplus, etc…

Du coup vous pensez très fort: “Mon entreprise portée par Zéphyr, mais c’est génial “. Tadam! Il ne reste qu’à copier le texte juste au-dessus et l’envoyer à votre patron (on sort un peu trop des cadres habituels pour le service communication) en y ajoutant la plaquette partenaire et sa grille qui explicite très concrètement ce qu’on offre : y’a de la place pour tout le monde, petits budgets compris. Ça peut s’utiliser comme ça, nature, ou façon mécène pour la science et l’écologie grâce à notre statut d’intérêt général, adossé qui plus est à une ONG d’utilité publique. What else?

Plaquette Partenariat
Grille Tarifaire Partenariat

Les concurrents de Zéphyr enfin démasqués !

Matthieu et Roman en pleine séance de veille technologique. Sur l’image on aperçoit les acteurs les plus significatifs du secteur de l’aérostat. Vous avez des infos sur eux? Nous sommes très intéressés, faites-nous signe !
By | 2018-05-31T16:05:06+00:00 mai 31st, 2018|Presse|Commentaires fermés sur [Newsletter] – Mai 2018

About the Author: